y’a plus d’saisons!

C’est l’hiver? Et alors?
Avant de venir à Saint-Pierre, j’avais rêvé sur les moyennes saisonnières, toujours négatives, sur la neige et ses tempêtes, le « poudrin », la forêt boréale recroquevillée sous la glace…

Las! Le réchauffement climatique semble avoir  frappé jusque dans cet archipel du bout de l’Atlantique. Il y a bien eu deux épisodes neigeux avec tempête et interruption de la liaison maritime avec Miquelon mais si les enfants ont eu le bonheur de se réveiller avec 12 cm de neige dans le jardin, cela n’a pas duré!

Le ballet des chasses-neige tout d’abord a mis les routes à nu et transformé le macadam en patinoire, le redoux ( + 6 quand même en plein mois de janvier) a ensuite fait de tout cela une bouillabaisse de gadoue infâme et impitoyable envers les chaussettes réfugiée au fond des après-ski provisoirement au chômage technique!

Les montagnes ont perdu en une nuit leur manteau blanc et c’est arrivé plus d’une fois depuis le début de la saison, c’est à désespérer de la prétendue rigueur climatique de ses contrées!

lundi au soleil 25 janvier2016 023
Les oiseaux pépient comme au printemps…

Pour se consoler de ne pouvoir sortir les raquettes de neige, restent la lumière et le jeu du soleil entre les nuages mais demain, c’est la pluie et la douceur qui s’annoncent, avant un retour au froid la semaine prochaine. Moi qui pensait que seuls les mannequins jouaient au yoyo, apparemment, la météo s’y met aussi.

Dans quinze jours, virée au Canada, peut-être que les frimas québecois nous feront regretter les douceurs îliennes….

Le caillou? C’est où?

Le caillou…
Ce mot: le Petit Poucet , un crane chauve, des ricochets sur la rivière, un diamant…
Ici, c’est simplement l’endroit où on vit et le qualificatif n’a rien de péjoratif, il est plutôt affectueux et fidèle à la géographie du lieu.

Alors quelques images pour vous mettre sur la piste…20 janvier 011

 

en hiver, neige et mer se donnent la main

 

tempête de janvier 015

 

En été , les cailloux mènent aux maisons

l'île aux marins

 

et les couleurs de l’automne jouent avec la lumièremiquelon

Alors, où est-on?