Vol direct ou chemin de traverse?

Cet été, pour la première fois, Saint-Pierre et Miquelon s’est retrouvé à un vol de la Métropole, enfin, surtout Saint-Pierre, les Miquelonnais devant tout de même quitter leur île pour rejoindre l’aéroport international. Une aubaine?

En temps, en confort, assurément. Financièrement un peu moins, surtout si on part en famille. Cinq heures et demie de vol, c’est tentant mais il y a plus de 200€ supplémentaires à débourser par rapport à un vol au départ d’Halifax. Alors, la solution avec escale peut-être une occasion de s’offrir une journée de découverte, à Lunenburg par exemple.Lunenburg.10

Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, cette petite ville côtière est un bijou et en arrivant de Saint-Pierre le vendredi matin, on a toute la journée pour flâner, le vol pour Paris ne décollant qu’aux alentours de 23 heures.

Chouette! Suivez le guide….

juillet 2018 046.JPG

Le printemps ici est déjà bien installé et les pivoines embaumentjuillet 2018 055.JPG

Les villages alentours se sont spécialisés dans la sculpture sur bois, tendance très maritime!juillet 2018 048juillet 2018 056juillet 2018 087juillet 2018 088juillet 2018 102juillet 2018 134

Les maisons classées se déclinent dans toutes les couleursjuillet 2018 065juillet 2018 064juillet 2018 073juillet 2018 075juillet 2018 100juillet 2018 121juillet 2018 125juillet 2018 114juillet 2018 109

Les basques eux-même ne se sentiraient pas dépaysés!juillet 2018 085juillet 2018 086

Dans toute la ville, les enseignes font leur show…juillet 2018 091juillet 2018 098juillet 2018 108juillet 2018 110juillet 2018 112

L’artisanat met de bonne humeur

juillet 2018 068juillet 2018 069

Le contraste entre la mer et les maisons,juillet 2018 126juillet 2018 131

les casiers,juillet 2018 129

les bouées,tout explose de couleurs!juillet 2018 130

Alors, vol direct ou flânerie?

Et quand il bruine à SPM, on fait quoi?

 

Plein de choses en fait!

On peut bien sûr fignoler la collation du jour avec du fait-maison, parfait pour le coup d’thé….on peut aussi facebooker les copines, regarder un DVD, rattraper son retard côté séries tv ou encore sortir quand même et ouvrir grand les mirettes.

Regarder mieux, plus près…et s’émerveiller!

aout 2018 001

La trémière basque est au repos

aout 2018 007.JPG

Joli travail, non?aout 2018 008.JPGpas mal non plus….

Et au concours de guirlande des ondines, laquelle sera la plus belle?

aout 2018 010aout 2018 011aout 2018 014

 

La brume, c’est plein de surprises finalement…

Méli-mélo floral

Si juillet à Saint-Pierre et Miquelon fait souvent grise mine, ce n’est pas parce qu’il est mal entouré, bien au contraire!

Juin décline ses fleurs blanches en cœurs changeants noirs,

juillet 2018 016

roses

juillet 2018 017

ou gris,

juillet 2018 018

en août c’est le « printemps estival » et pour les grincheux qui diront que l’expression est bancale, la preuve en couleurs!juillet 2018 246juillet 2018 253juillet 2018 256

Les mûres, les graines et les bleuets se préparent, il y a du rose en montagne, juillet 2018 259

du jaune et du blanc sur les étangs…

juillet 2018 258juillet 2018 261

Les églantines embaument et invitent à flâner nez au vent. juillet 2018 244Seul bémol, ces maudites mouches qui attaquent avec furie et piquent sans faiblir mais bon, la beauté, ça se mérite et on rencontre même des invitées surprise:juillet 2018 015

 

Alors, qui me dira le nom de cette belle solitaire? Je n’ai pas trouvé, sous ses allures d’orchidée elle garde pour le moment son mystère…

 

Essai de définition estivale

Ça sent l’été…vous n’y croyez pas?

C’est vrai que ce début de juin est frisquet et qu’on peine à s’aérer les gambettes et à remiser les chaussettes alors, on tente une petite définition de saison?

Ici, l’été, c’est quand, à quelques mètres de distance, on peut admirer les crosses de fougères naître, se dérouler, se frisotter pour le grand show estivalJean paul et Cathy juin 2018 225Jean paul et Cathy juin 2018 228

L’été, c’est quand les géants de glace descendent du Nord sur les côtes de Terre-Neuve où il faut les pister puisque depuis 1987 ils semblent bouder l’archipel, qu’à cela ne tienne, on part en chasse, Terre_Neuve_juin_2018 302Terre_Neuve_juin_2018 083Terre_Neuve_juin_2018 085Terre_Neuve_juin_2018 299Jean paul et Cathy juin 2018 148.JPGcroisant au passage lièvres et renards.Terre_Neuve_juin_2018 027Terre_Neuve_juin_2018 038Jean paul et Cathy juin 2018 035

L’été c’est quand le grand Colombier se couvre de rochers mouvants….et volants, pingouins, macareux, qui aura la vedette?Jean paul et Cathy juin 2018 197 Tous sont sur leur 31, reste à les compter…

après, en face, la moucherolle à ventre jaune n’est pas mal non plus!Jean paul et Cathy juin 2018 232

L’été, c’est quand l’île aux marins ouvre ses maisons, j-paul et cathy 2018 014quand les kayaks de l’école de voile n’attendent plus que la mise à l’eauj-paul et cathy 2018 029

Alors, c’est dit, on sort les maillots de bain?

Les doris sont de sortie!

Ça y est! Le soleil brille et les doris sont de sortie.

Les quoi? Non, ce n’est pas une espèce d’insecte ou de poisson exotique, lisez le Chasse-Marée, traînez sur les ports et pontons de Bretagne ou d’ailleurs, renseignez-vous quoi! Et vous saurez que ce sont des bateaux qu’on utilisait pour la pêche à la morue, entre autres.

Ici, on en voit de toutes les couleurs alors quand ils se dorent sur la grève, c’est l’heure de la pose-photo, et comme ils ne sont pas doués pour les selfies, je me permets de leur donner un coup de pouce!

en jaune, fin mai2018doris 016fin mai2018doris 019

en vert,fin mai2018doris 006

en version arc-en ciel devant les salines :

fin mai2018doris 007fin mai2018doris 011

Ils sont prêts!fin mai2018doris 012fin mai2018doris 014fin mai2018doris 018

Chaque cabestan a trouvé doris à son bout:fin mai2018doris 015fin mai2018doris 017

Alors, prêts pour un petit tour à l’île aux Marins?fin mai2018doris 020.JPG

 

Un p’tit pont, deux p’tits ponts….

En mai fais ce qu’il te plaît et ce qui plaît ici, à Saint-Pierre, c’est d’aller se balader alors les ponts de mai sont une aubaine devant laquelle il est difficile de faire la fine bouche.

Les uns partent au soleil, chercher sous les tropiques la chaleur qui tarde à s’installer, d’autres vont prendre l’air de Langlade ou Miquelon, ouvrir leurs maisons d’été et voir si le ciel d’en face est plus pur.péninsule de Burin 9-05-2018 047

Et puis il y a ceux qui filent chez les « cousins » terre-neuviens en quête d’espace ou d’icebergs: un voyage à l’étranger, à 24 km de chez soi, avec décalage horaire ( une demi-heure, vous ne pensiez pas cela possible? Eh bien si!) dépaysement linguistique et conduite à la canadienne. Elle est pas belle, la vie sur le caillou?péninsule de Burin 9-05-2018 043

Là-bas, les barbecues sont improbables, sentinelles rouillées de plages de sable fin,péninsule de Burin 9-05-2018 042péninsule de Burin 9-05-2018 046

Les toilettes, tranquilles et pétantes!péninsule de Burin 9-05-2018 026.JPG

Au milieu coule une rivière ( plus d’une en fait, ce n’est pas l’eau qui manque!)péninsule de Burin 9-05-2018 039.JPG

les maisons sont colorées…péninsule de Burin 9-05-2018 075

Les abris d’oiseaux rivalisent d’ingéniosité.péninsule de Burin 9-05-2018 080péninsule de Burin 9-05-2018 079péninsule de Burin 9-05-2018 094péninsule de Burin 9-05-2018 098

Les parcs de jeu ont vue sur mer,péninsule de Burin 9-05-2018 089

et le linge coloré vole au ventpéninsule de Burin 9-05-2018 092

alors que les oursins succombent à la gourmandise des mouettespéninsule de Burin 9-05-2018 106

et que les rochers défient l’homme et le tempspéninsule de Burin 9-05-2018 107

La péninsule de Burin, un bien joli voyage!péninsule de Burin 9-05-2018 050

 

 

Avril à la croisée des saisons

Si la Métropole affiche des températures estivales en ce mois d’avril, on ne peut pas vraiment dire que ce soit le cas sur l’Archipel quoique, certains détails ne trompent pas, c’est sûr , les beaux jours préparent leur arrivée et ce n’est pas parce qu’ils ne semblent pas pressés qu’ils n’y mettent pas toute leur énergie!

Alors, on est bien d’accord, l’herbe est encore cristalline,12avril2018 02912avril2018 03312avril2018 035

et les rochers glissants.23-04-2018 022

Les étangs peinent à se séparer de leurs décorations hivernales12avril2018 047

et l’herbe est encore un peu terne23-04-2018 006

Mais en dessous, ça pousse, ça verdit, ça grandit…23-04-2018 01523-04-2018 029

Les bois morts surveillent les petits jeunes du bout de leurs rameaux défunts23-04-2018 00912avril2018 068

lichen et glace s’observent…23-04-2018 01123-04-2018 01323-04-2018 020

sous le regard du bel oiseau blanc, oiseau star de l’archipel.Harfang_avril_2018 017Harfang_avril_2018 020

Alors, il n’est pas superbe, ce mois d’avril?23-04-2018 025

Avant/Après

Avant/Après….

Vous connaissez le principe? C’est le même qui vous fait croire, en vrac et au choix:

  • que le printemps vous aura relooké et allégé de 20 kg en deux mois
  • que la pilule Trucmusclor vous donnera les tablettes de chocolat de Schwarzie le temps d’un battement de cil
  • ou que l’engrais magicflor transformera les trois brins d’herbe rabougris de votre balcon en jardin d’Éden avant la faute.

Ici, le concept est plus subtil, du moins en ce qui concerne les innovations les plus visibles de l’archipel de Saint-Pierre et Miquelon. En effet, on a droit non pas à un « avant/après » booster de mémoire et terreau propice à la nostalgie, mais plutôt à un « deux en un » où on peut comparer de visu les avancées radieuses du progrès.

Ainsi on a deux centrales électriques sur le même site: la jeune, toute rutilante et fière de ses chromes,

fevrier2018 004

et la vieille, profil bas, qui tente tant bien que mal d’exister en pointant vers le ciel le rouge un peu fané de ses cheminées désormais condamnées à l’oisiveté.

fevrier2018 002

Un peu plus haut, ce sont les cuves à pétrole qui jouent la même partition. Devant: les rouillées, derrière: les petites nouvelles.( zut! c’est le contraire!)début mars2018 013 Une exception cependant, ce bon vieux « frigo » qui dresse toujours sa masse grise face au quai qui accueille les gros paquebots, gardien de la mémoire d’une époque révolue.24nov2017 02124nov2017 022

Alors, une question me titille l’imagination. Quand les nouveaux ferries prendront un jour leur fonction, verra-t-on ce bon vieux Cabestan amarré entre ses deux collègues?

Probablement pas, le destin des bateaux étant de naviguer vers d’autres eaux….

Considérations climatiques en images…

début mars2018 022Climat breton? Savoyard?Irlandais?

À S.P.M ( Saint-Pierre et Miquelon pour les gens de l’archipel), on dit souvent qu’il est possible de voir toutes les saisons en une journée.
Je confirme, sauf qu’en Bretagne ou en Irlande, on dit la même chose et , si on met la neige entre parenthèses, il est vrai que là-bas aussi on peut se réveiller avec le soleil, être douché à midi, frigorifié pour le coup d’thé et de nouveau retrouver le soleil pour l’apéro du soir. Alors, peut-être y a-t-il encore plein d’autres régions où l’expression sonne juste.

De toute façon, ça devient difficile de s’y retrouver, côté météo… La preuve? Le Sud de la France sous la neige en février alors que l’archipel était plutôt sous la pluie, plutôt inattendu , non?Y’a plus d’saisons ma bonne dame!

La différence ici est avant tout dans la lumière. Quand le soleil perce sur SPM, il donne l’impression de briller deux fois plus fort, de rendre les couleurs deux fois plus intenses,un peu comme les soirées du littoral breton mais cela à n’importe quelle heure de la journée. Le paradis des photographes…il n’y a qu’à regarder les livres et expositions consacrées à l’archipel pour s’en convaincre.
La preuve en images puisque ce mois de mars commence avec brio et même, enfin, un manteau blanc!

Invitation à la balade:début mars2018 064

Eau, glace, neige, déclinaison de températures en montagne25-02-2018 002

îlots gelés pour petit Poucet farceur25-02-2018 005

L’île aux Marins, impossible de s’en lasser!début mars2018 018

Graines de mars, à déguster sur place:début mars2018 021

Sur le port, les bateaux sont au repos,début mars2018 031

sous leur manteau de glace,début mars2018 032

ou de neige.début mars2018 033

En ville, les rares enseignes ( celles qui comptent, pas vrai?) se couvrent avec élégance:début mars2018 035

Certaines embarcations hivernent dans les jardinsdébut mars2018 037

Une idée: aller plus haut!début mars2018 058

Les arbres morts font la ronde,début mars2018 060

les autres attendent de se mettre au vertdébut mars2018 072début mars2018 071

La glace et l’eau se marient dans les étangs…début mars2018 069

Alors, il n’est pas beau ce mois de mars?

Déprime hivernale? Même pas peur!

« Déprime hivernale », perspective décourageante s’il en est. Or on a pourtant pas mal parlé du sujet ici , sur les ondes et ailleurs, histoire qu’on se secoue un peu.

Un petit coup de mou? Dégainez les vitamines et les chaussures de marche. C’est du moins ce que j’ai retenu, la voix du bon sens, quoi. Mais à Saint-Pierre et Miquelon, il suffit d’un rayon de soleil pour transfigurer le paysage et les idées et là, plus besoin d’antidote, mettre le nez à la fenêtre suffit à redonner du peps au plus raplapla des gronchons!

La preuve en images…

 

début février2018 014

Sur le port, les drapeaux de l’archipel, quoique malmenés ,tiennent bon et flottent fièrementdébut février2018 001

C’est l’heure du repos pour les voitures( quelques unes du moins) et les ruisseaux font le showdébut février2018 022début février2018 003.JPG

 

début février2018 007

Cascades et cheveux d’ange en montagne … et sur les maisons qui s’enguirlandentdébut février2018 018

début février2018 024début février2018 008

Le houx joue à cache-cache dans les jardinsdébut février2018 026

Quant au Transpacific, il attend toujours sur l’île aux marins la sirène qui viendra jouer dans ses flancs, qui sait, peut-être au printemps?début février2018 017

Alors, il est pas beau , cet hiver?