La communauté des esprits, André Pullman, Gallimard 2020

La Trilogie De La Poussière T.2 - La Communauté Des Esprits Gallimard-jeunesse

Quel régal de retrouver, jeune adulte, Lyra, personnage de la trilogie de la Croisée des Mondes !

Après La Belle Sauvage qui nous racontait ce qu’elle avait vécu enfant, on la retrouve à 20 ans, toujours aussi têtue et toujours aussi surprenante. Malcom, son sauveur lorsqu’elle était bébé, réapparaît et les péripéties se multiplient autour du parfum de roses mystérieuses que persécute le redoutable Magistérium.

L’Orient est le point de convergence de multiples intrigues, les personnages sont hauts en couleur, les daemons fascinants, inquiétants ou absents. On retrouve tout ce qui faisait la magie de la croisée des mondes avec la frustration de devoir attendre pour lire le troisième Tome !!!

Dernière visite à ma mère, Marie-Sabine Roger, L’Iconoclaste, 2021

L’Ehpad comme « lieu de dépôt sinistre », c’est ainsi que l’auteur décrit l’établissement où sa mère, sénile, va vivre ses derniers jours. Alors elle lui rend visite, pas souvent, la distance est trop grande, mais pas à pas, elle tente de s’approcher de celle pour qui les câlins et les confidences n’ont jamais été une priorité.

Comment dire son amour quand toute une vie n’a pu y parvenir, comment l’exprimer alors que l’autre n’est déjà plus tout à fait là ?

Beaucoup de justesse dans ce roman dont les chapitres courts nous décrivent la déchéance, les renoncements du corps sans jamais verser dans le pathos . Notre société éloigne d’elle ceux que l’obsolescence a rendu indésirables, elle les gomme dans l’indifférence générale, restent les mots, ceux d’une fille à sa mère.. .

Tupinilandia, Samir machalo de Machalo, Meteilié 2020

Les qualificatifs vont manquer tant j’ai aimé ce roman ! La première partie peut sembler déroutante, elle est essentielle à la construction du mythe d’où naît cette incroyable histoire . On y fait la connaissance d’un jeune garçon brésilien fasciné par Walt Disney qui va croiser son chemin brièvement mais de façon déterminante. Devenu grand et accessoirement riche au pays des dictateurs militaires et des magouilles politiques, il va réaliser son rêve : construire un parc d’attraction en pleine Amazonie, un parc 100% brésilien qui serait comme le paradis auxquelles seules les bonnes histoires peuvent donner accès.

On pense à Jurassic Park en visitant les différentes attractions, la fantaisie, l’imagination sont au rendez-vous, sauf qu’ici le grain de sable qui va tout faire dérailler proviendra des hommes et non des dinosaures.

Personnages hauts en couleur, militaires détraqués, idéalistes ou enfants pétillants rappellent avec brio le passé du pays et mettent en lumière les dangers du fascisme quel que soit le continent. Impossible de résister à ce roman !

Changer l’eau des fleurs, Valérie Perrin, Albin Michel 2018

Changer l'eau des fleurs

S’occuper des fleurs et d’un cimetière quand on s’appelle Violette Toussaint paraît relever de la prédestination, or ce personnage attachant n’y parvient pas d’emblée et si l’on fait sa connaissance autour des tombes, c’est pour mieux écouter l’histoire de sa vie ; orpheline, enfant sans attache, elle a le malheur de tomber amoureuse du mauvais gars, celui qui, beau comme un Dieu, prendra son amour sans lui donner grand chose en retour. Un deuil terrible, une lente reconstruction et la découverte de la beauté tout autour de nous, un roman « feel good » où sourire et larmes font bon ménage.