Violaine dirige avec brio le Service des Manuscrits de sa maison d’édition. Entre ses mains, la vie et les espoirs de milliers d’inconnus qui se rêvent écrivains . Beaucoup de candidats, peu d’élus alors quand enfin elle ou une de ses collaboratrices trouve LA perle rare, LE manuscrit qui mérite un soleil, symbole par lequel elle marque une découverte de valeur , c’est l’effervescence.

Les fleurs de sucre font lever les soleils de toute l’équipe et ont tant de succès une fois publiées qu’elles entre en lice pour le Goncourt . Banal ?

Pas tant que ça puisque l’auteur s’évapore. Homme ou femme, nul ne le sait, pas même Violaine et quand vont ressurgir les fantômes du passé, on flirte avec le polar pour le plus grand plaisir du lecteur. Un roman qui se lit vite mais dont la petite musique a tout pour plaire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s