Les intrigues d’Harlan Cohen sont toujours cousues-main et celle-ci ne fait pas exception à la règle.

Une disparition, des terroristes, des flics, Interpol, on retrouve ici des ingrédients classiques mais avec ce petit quelque chose en plus qui fait qu’on se laisse surprendre jusqu’au bout de la lecture .

On attend une banale histoire d’enlèvement, on se retrouve au cœur d’une machination  orchestrée par les intégristes les plus patients de l’histoire ce qui fait que les faits qu’on pense ne dater que d’une quinzaine d’années et ne concerner qu’une famille se révèlent avoir des ramifications pour le moins imprévisibles.

Un très bon polar !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s