coeurExcellent cru que ce 2017 d’Amélie Nothomb!

Frappe-toi le cœur renoue avec la simplicité et l’efficacité des romans qui m’avaient fait apprécier cet auteur depuis son jubilatoire Hygiène de l’assassin en 1992.

Pas de prénom alambiqué cette fois-ci, exit les Hyacinthe, Prétextat , Celsius et autres curieux patronymes auxquels on commençait à s’habituer, le premier personnage dont on fait la connaissance ici se nomme tout simplement Marie. Voilà qui est louche! En fait c’est à sa fille , Diane ( un peu de mythologie quand même!!!) que va tout l’intérêt et la sympathie du lecteur.

À travers son regard d’enfant, on découvre la folie maternelle, sa jalousie, sa toxicité qui ne font que donner plus d’éclat encore à la lucidité de Diane.

À travers son regard d’adulte, on mesure les gouffres qui s’ouvrent quand l’amour parental fait défaut.

Impossible de détailler l’intrigue sans frustrer le plaisir du lecteur à venir mais les personnages féminins sont un régal. Comment grandir lorsqu’on sait qu’on n’est pas ou mal aimé? Peut-on échapper à son enfance?

Ce sont quelques unes des nombreuses questions posées par ce roman.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s