GRRRRRR!mégères

Trop déçue!

Moi qui me réjouissais de retrouver l’humour ravageur du si britannique Tom Sharpe, son Gang de mégères me laisse furax.

L’intrigue est aussi mièvre que les romans à l’eau de rose lus par un des personnages du roman. Les jeux de mots tombent à plat, l’histoire manque d’intérêt et la fin est pliée en deux temps trois mouvements, comme si le contrat était rempli et qu’à telle page il fallait absolument que cela se termine.

Là où le quatrième de couverture annonce une « farce échevelée, explosive et hilarante », je n’ai trouvé qu’un pétard mouillé qui ne m’a arraché que quelques rares sourires. Ça m’apprendra à faire confiance…

Allez! Je vais rester optimiste, on va dire que c’est un coup de mou et que l’auteur va vite retrouver sa verve, n’empêche, je vais attendre un peu avant de relire sa prose!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s