emmausUn autre monde: pour de jeunes garçons fervents catholiques, Andre est tout à la fois belle, riche, dangereuse et incompréhensible.

C’est qu’elle vit en dehors des règles qui régissent leur quotidien, leur morale, leur certitude. Elle est plus bruyante, plus visible, plus vraie que les dogmes dans lesquels on les élève et cela la rend irrésistible. Aucune des quatre garçons de ce roman n’en sortira indemne et le narrateur assistera, désarmé, au délitement de ses certitudes sans pouvoir rien y changer.

L’écriture est superbe, le récit hypnotique et dérangeant, on se retrouve enfermé dans un système de pensée proche de l’intégrisme dont la logique interne se suffit à elle même. les personnages semblent à part et pourtant condamnés à la perte dès lors qu’ils se frottent à la réalité de ceux qu’ils appellent « les autres ».

On est dans l’intimité d’une pensée qui base sa rationalité sur un dogme. La religion comme seule base, le salut comme unique but et le corps comme l’incarnation de tous les vices, c’est d’actualité , non?

Et le fait qu’il s’agisse de catholiques italiens n’empêche pas le lecteur de rester libre de penser que décidément, la foi est parfois un choix bien paradoxal pour qui veut respecter son prochain.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s