Voilà un livre  estampillé « roman » et pourtant….

amoryD’abord, une photo du personnage principal ouvre le bal: photo datée textuellement et matériellement par les plis, l’usure du temps qui lui donnent un cachet d’authenticité évident. Ensuite, la narratrice prend le relais à la première personne et nous explique ce qui a poussé la photographe (elle) à appuyer sur le déclencheur, non pas pour cette première photo mais pour une autre, tout aussi réaliste, que l’on découvre quelques pages plus loin.Alors? Ce roman est-il la biographie d’un personnage réel?

Amory Clay a tout pour qu’on y croie : femme photographe à la veille de la deuxième guerre mondiale, son enfance, son travail, ses amours, ses doutes nous sont décrits dans un récit où l’on entend d’autant mieux sa voix qu’elle alterne récit autobiographique et journal intime daté de 1977. Les deux se rejoignent peu à peu et on suit avec attention les pérégrinations d’une femme à la liberté surprenante.

Des bas-fonds berlinois qui nous transportent dans l’atmosphère sordide de certains tableaux d’Otto Dix , aux États-Unis, en passant par Londres, la France ou le Vietnam, on traverse l’Histoire, ses guerres, ses folies.dix1

La montée du nazisme marque la jeune photographe dans sa chair, la guerre changera le cours de ses amours et de sa vie.

Je n’en dis pas plus, il ne faudrait pas tout raconter, mais le plus surprenant dans ce roman c’est que justement c’est un roman et donc une fiction dont le personnage est totalement imaginaire. Les photographies ont été trouvées ici et là par l’auteur et le résultat est bluffant de réalisme. Chapeau bas monsieur Boyd!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s