chaises

Pour la Saint Patrick, j’avais comme une envie d’Irlande et j’avais consciencieusement rédigé une liste d’auteurs à lire pour l’occasion. La Saint Patrick est passée, l’envie est restée et j’ai donc commencé par une grande dame de la littérature irlandaise: Edna O’Brien.

index

L’incipit est classique: l’arrivée d’un étranger, « l’inconnu ». Le mot déjà est une promesse dans ce village perdu de la campagne irlandaise. Son nom, Vlad, évoque un peu le Dracula transylvanien dont il semble avoir le magnétisme. Guérisseur, il fascine et la jolie Fidelma, que le désir d’enfant rend particulièrement vulnérable, va bientôt se laisser envoûter.

Quand la police vient arrêter celui dont elle s’est éprise, révélant sa véritable identité, la vie de la jeune femme bascule dans l’horreur et elle quitte l’Irlande pour Londres, la rue et le monde de ceux qui ont  tout perdu.

Les exclus s’y retrouvent, ceux de tous les camps, de toutes les guerres.

L’écriture est riche, les mots précis, poétiques ou crus, toujours justes et l’originalité du roman est peut-être dans le choix de ce personnage de jeune femme naïve. À travers son histoire, c’est la monstruosité de l’homme qui nous interroge. Un monstre peut se dissimuler sous les traits les plus ordinaires. Ce qui séduit peut avoir sa part de ténèbres et personne n’est à l’abri du mal.

chaises2

Sarajevo est présent de par le titre qui évoque les 11541 petites chaises rouges installées là-bas en 2012 en hommage aux victimes du siège, mais le point de vue choisi est bien plus global. C’est de notre humanité dont il est question, humanité capable du pire comme du meilleur, de l’émerveillement le plus enfantin à la main tendue qui caresse ou qui gifle. Rien n’est simple et c’est ce qui est fascinant.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s