Heu…pour être honnête, la première surprise est d’ordre formel.harry-potter Il ne s’agit pas d’un roman mais d’une pièce de théâtre. Qu’à cela ne tienne, on commence la lecture au moment précis où se termine le dernier tome de la saga originelle. Tous les personnages qu’on a aimé et suivi de longues années sont là avec leurs rejetons, prêts à suivre les traces de leurs aînés en entrant pour la première fois à Poudlard. Plusieurs scènes rêvées par Harry adulte nous font revivre certains épisodes déjà lus dans les romans et on retrouve régulièrement le tournoi de la coupe de feu et son héros malheureux, Cédric. Les méchants font de brèves mais remarquées apparitions, l’intrigue nous fait voyager dans le temps de façon plutôt futée. Alors? Verdict subjectif: le suspens souffre du changement de forme narrative et l’imaginaire est comme plus à l’étroit dans les conventions scéniques. Sans doute faudrait-il voir cet « enfant maudit » dans les conditions d’un spectacle pour enfin se laisser emporter…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s