« Je me dis parfois qu’écrire c’est instaurer un paysage. Les îles, (…) sont pour cela des matériaux de haute volée, leur statut géologique amorçant déjà une écriture, portant un récit. Essaimées sur la mer, les îles surgissant comme des creusets à fictions, ou des aimants dispersés sur l’imaginaire »

À ce stade de la nuit, éditions verticales, page morbihannaise ( 56)

Cette citation ne peut que parler à une lectrice de l’archipel…satde nuit

À ce stade de la nuit est un curieux petit livre ( 74 pages à peine!) plein de poésie et d’images fortes.

À partir d’une nouvelle tragique diffusée à la radio, la narratrice convoque toute la richesse de son imaginaire pour que se côtoient le naufrage de la noblesse italienne du Guépard de Visconti et celui des migrants de Lampedusa venus rêver d’une vie meilleure dans un voyage vers un Occident qui ne veut pas d’eux.Les mots créent des ponts et des réalités qui existent dès qu’on les nomme, le pouvoir de l’écriture est ici à l’œuvre dans toute sa poésie

2016 est l’année du bicentenaire du rattachement de Saint Pierre et Miquelon à la France et certains disent qu’aujourd’hui, on n’aurait plus le courage de tout quitter pour une terre nouvelle et peu hospitalière. C’est oublier tous ceux qui risquent leur vie aux portes de l’Europe en se délaissant ce qui faisait leur quotidien. Nous ne sommes plus en 1816 mais le parallèle est facile et l’éloignement géographique ne doit pas nous rendre aveugles aux malheurs du vieux continent.

Maylis de Kérangal, par son amour du verbe, par ses choix maitrisés , nous fait l’accompagner dans sa réflexion nocturne et la magie opère à la perfection. Ses énumérations convoquent le voyage et nous font rêver d’une humanité enfin ouverte à l’autre.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s