C’est vrai, il y a des spectres et les protagonistes du roman sont des fêlés de première catégorie mais le livre de Lydie Salvayre ne rejoint pas pour autant les rangs de la fantasy ou de la littérature de la folie.compagnie des spectres

Une folle qui lit Cicéron et Epictète, qui insulte les gens en mêlant les pires grossièretés à des mots comme « paralimomène » ou »concussion » mérite bien qu’on y prête attention!

La mère et la fille, nourries de culture antique, se déchirent devant l’huissier venu faire l’inventaire de leurs pauvres biens. La première vit dans le passé et la haine du maréchal Putain, revivant à l’infini l’agonie de son frère massacré et les humiliations de sa famille, la deuxième, à 18 ans, fantasme l’amour qu’elle ne connaît que par déduction, affamée de détails qu’elle traque dans les scènes de baisers télévisés.

Les deux soliloques tissent une atmosphère pesante dont l’huissier est le témoin mécanique, à peine réel dans son obstination de fonctionnaire irréprochable.

Toutes les veuleries de l’occupation ressuscitent avec en décor, écho plus contemporain, les charniers du Rwanda ou les attentats que les deux femmes regardent à la télévision.

« Les êtres sont ce qu’ils lisent, ne cherchez pas plus loin.(…)Le jour où tout le monde lira de grands livres, l’humanité sera réconciliée »le crédo de la mère semble utopiste et désabusé mais sa pugnacité en fait un personnage fort et si ses délires verbaux font sourire, sa lucidité anachronique ferait plutôt réfléchir.

On pense à une pièce de théâtre plus qu’à un roman, les diatribes des deux femmes paraissent faites pour la scène, pas étonnant que Zabou Breitman s’en soit emparée en 2012 au Théâtre de la Gaité Montparnasse !

À quand une autre mise en scène?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s