Le titre pourrait être celui d’un film d’action mais c’est bien celui d’un roman , roman qui a le mérite de poser bien des questions.
L’intrigue met en scène une jeune femme de 21 ans, révoltée de nature et bien en peine de savoir quoi faire de cette colère un peu indécise. Elle déteste , en vrac: les machos, la violence, la routine, la drague lourde et les non-dits lorsqu’ils sont menaçants.
Tout un programme!
C’est avec ce bagage qu’elle se retrouve embarquée dans une mission qui n’a d’humanitaire que le nom et qu’elle sillonne les routes en pleine guerre de Bosnie, flanquée de compagnons qui vont révéler tout ce que l’homme peut accomplir dans le bien comme dans le mal.
L’amour bien sûr mais aussi la sincérité des engagements, la vanité des mâles, l’ambiguïté des motivations, tout cela va émerger sur les routes enneigées d’un pays qui ne sait plus vivre en paix.
L’auteur explique dans sa postface avoir choisi cette guerre parce qu’elle est devenue lointaine, « exemple de chaos » dans lequel il craint de voir «  un peu de notre présent et (…) beaucoup de notre futur »
Les personnages ne sont pas manichéens mais en proie au doute, peut-on aider juste en donnant concrètement de la nourriture, des médicaments ou faut-il aider en permettant aux victimes de se relever par le combat? C’est une question à laquelle il n’est pas facile de répondre et ce roman nous permet d’y réfléchir…serbie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s