Allez, tant pis pour le côté groupie, je rempile avec Camilla Läckberg, cette fois c’est « Le gardien de phare » qui m’a tenue éveillée hier soir, pas moyen de lâcher l’affaire…gardienIl faut dire que les couvertures se reconnaissent à leur air de famille et qu’ici, à la médiathèque de Saint-Pierre, elles me font de l’œil depuis les rayonnages du coin polar , comme je suis sentimentale, difficile de les laisser sur place. De toute façon, inutile de chercher des excuses, j’avais envie de retrouver Erica et surtout de combler les vides entre le dernier livre lu et « La sirène » .

Me revoilà donc plongée dans les remous de la ville désormais familière de Fjällbacka et plus précisément dans une des îles de l’archipel suédois où elle se situe: Gräskär ou plutôt, l’île aux esprits, nom bien plus romanesque!

Des meurtres, des disparitions mais aussi des femmes battues, des enfants abimés, on retrouve les thèmes chers à l’auteur et sa façon bien à elle de croiser l’intrigue policière avec une histoire plus ancienne, ici celle d’une jeune femme de 1870 qui se retrouve, jeune mariée, prisonnière de l’île mais curieusement liée à elle par les présences de plus en plus concrètes qu’elle sent autour d’elle. Le fantastique n’est pas loin mais le doute n’étant jamais levé, il permet tous les rêves. Les personnages connus sont fidèles au rendez-vous ,les nouveaux sont attachants et leur sort ne peut laisser indifférent.

Quant à la Suède, elle fait toujours un décor exotique à nos yeux d’Européens « du sud », touchée par des plaies dont elle n’a pas l’exclusivité: violence, lâcheté, impuissance des organismes d’aide aux femmes battues…des thèmes qui ne font pas sourire mais qui sont portés par une action dynamique et des passages qui ne manquent pas d’humour. La scène de dîner entre l’insupportable commissaire Mellberg et le chef du conseil municipal vaut à elle seule le détour : concours de bêtise et de pingrerie plus vrai que nature!

Vivement le prochain roman!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s