Un Goncourt à Saint-Pierre!

Les noces barbares, ça vous rappelle quelque chose?
Je ne parle pas du film mais du livre, Goncourt 1985, ça ne nous rajeunit pas mais bon…
Un de mes amis avait fait lire le roman à une classe de lycéens en les prévenant que le début était dur, en effet, commencer par une scène de viol peut en refroidir plus d’un.
Sauf que c’était sans compter avec l’attrait d’un livre qui sort un peu de ce qu’on s’attend à découvrir en classe de français. Ils ont adoré!

queffelec Lire la Suite

Camilla Lackberg: le plaisir du suspens

Je viens de finir  » La faiseuse d’anges » et c’est un vrai plaisir que de retrouver l’équipe un peu bancale du petit commissariat de Fjälbacka. Le nom lui-même est déjà une invitation au voyage, l’exotisme suédois est toujours efficace et redoutable dans la catégorie polar!

La faiseuse d'anges

On reconnait la couverture noire qui a accompagné le succès de Millénium mais si l’héroïne se nomme elle aussi Erika, elle est épaulée non pas d’un journaliste indépendant mais de toute une galerie de personnages attachants que l’on a appris à connaitre dans les autres romans du même auteur.

En effet, si chaque roman peut se lire seul, le plaisir est décuplé à chaque retrouvaille.

On suit les personnages et leurs multiples déboires :

les états d’âme de Gösta, policier amorphe que son veuvage semble avoir fossilisé, les déboires familiaux d’Anna dont les cicatrices donnent envie de relire le roman précédent, ceux de Martin, inquiet pour son épouse.

On s’agace des gaffes de Mellberg, patron un peu nigaud et encombrant, on tremble devant les initiatives malheureuses de l’épouse de Patrik, seul policier à garder un semblant de sang-froid…

Le tout sur une île de rêve où les familles se volatilisent à l’heure du repas, laissant derrière elle des souvenirs qu’il ne fait pas bon remuer.

Difficile d’en dire plus sans saborder cette intrigue menée avec maestria.

Vivement le prochain roman!

Présentation

Ce blog est né de deux envies, partager mes coups de cœur littéraires et faire découvrir l’île où je me trouve .

Comme la météo de Saint-Pierre nous contraint parfois au cocooning hivernal, j’ai tout le temps nécessaire pour lire et au rythme de plus ou moins trois romans par semaine, je trouve forcément mon bonheur à la médiathèque!

Après, étant extrêmement bavarde, à l’oral comme au clavier, pourquoi ne pas partager sur d’autres sujets ? c’est la porte ouverte à tous les délires, à vous de voir si vous avez envie de suivre!

contact: javaclak@free.fr

Le Caillou? C’est ici!

Dernier indice:phoque 2

Il a plein de copains qui jouent par ici , même si lui préfère buller au soleil!

couleurs

Ici, les maisons n’ont pas peur des couleurs, nous sommes à …

spm sept

Saint Pierre et Miquelon, l’archipel qui regarde Terre Neuve et plus loin, le Canada.

Le caillou? C’est où?

Le caillou…
Ce mot: le Petit Poucet , un crane chauve, des ricochets sur la rivière, un diamant…
Ici, c’est simplement l’endroit où on vit et le qualificatif n’a rien de péjoratif, il est plutôt affectueux et fidèle à la géographie du lieu.

Alors quelques images pour vous mettre sur la piste…20 janvier 011

 

en hiver, neige et mer se donnent la main

 

tempête de janvier 015

 

En été , les cailloux mènent aux maisons

l'île aux marins

 

et les couleurs de l’automne jouent avec la lumièremiquelon

Alors, où est-on?